Microsoft Virtual Earth, quoi de neuf depuis 3 mois ?

Microsoft non plus n’a pas chomé depuis 3 mois. J’ai eu la chance de pouvoir assister à la conférence Microsoft Virtual Earth donnée à Paris la semaine dernière par Arnaud Gstach le responsable pour toute l’Europe du sud, hyper intéressant, tant pour le modèle économique et la stratégie de Microsoft pour la cartographie (que je présenterai dans un prochain post) que pour les fonctionnalités et contenu de Virtual Earth.

Microsoft Virtual Earth est bien moins connu en Europe que Google maps/Earth pourtant elle possède de très solides atouts. Quelques chiffres tout d’abord, Virtual earth est un projet lancé par Bill gates lui même en 2005, c’est 1500 serveurs et 450 développeurs à temps plein. Pour l’instant le principe de fonctionnement est exactement le même que Google maps, avec des API gratuites (voir post suvant pour plus de détail).

– Mode carte, hybride et satellite comme Google, même si il est vrai aujourd’hui la couverture satellite est bien moins bonne. Mais Arnaud Gstach nous promet la meilleure couverture aérienne du marché sur la France d’ici fin 2007 avec 3 types de zones, les villes (très haute précision), le litorral (haute précision) et les zones rurales (probablement les grandes perdantes de l’affaire).

– Mode 2D et 3D dans le browser (IE et Firefox) ce que ne permet pas Google Earth qui est un logiciel non intégrable dans un site web. Plus une qualité des batîmets 3D, notamment au niveau du texturage bien meilleure dans Virtual Earth (grace au rachat de société comme Geotango et Vexel). Microsoft fort de son expérience de flight simulator mise beaucoup sur la full 3D (relief, batîments en 3D avec texturage). Certe aujourd’hui il faut télécharger un plug in pour avoir la 3D, mais demain dans le successeur de Vista le plug in sera probablement déjà intégré ce qui permettra de directement être en 3D… et oui c’est ça aussi la force Microsoft.

– Bird eye view: c’est l’atout majeur de Microsoft Virtual Earth, ce sont des photos très haute précision (10cm par pixel environ) avec un angle de vue à 45° qui couvrent de plus en plus de villes (déjà 21 villes françaises !!!, la liste ici) et sur lesquelles vous pouvez naviguer exactement comme le ferait un albatross. ce qui est génial c’est que pour un même batîment 4 photos sont prises des 4 points cardinaux ce qui permet de voir toutes les façades à 45°.  Il faut l’essayer pour en constater la valeur ajoutée, suivez ce lien http://maps.live.com/ et zoomez sur une ville comme Nice par exemple, le Bird eye View vous sera proposé. Exemple ci dessous avec 3 angles de vue différents du même batiment.

bev1.jpg

bev2.jpg

bev3.jpg

Un commentaire pour Microsoft Virtual Earth, quoi de neuf depuis 3 mois ?

  1. […] avait déjà parlé du bird eye view, de l’intérêt immense que cela avait https://visionair.wordpress.com/2007/03/23/microsoft-virtual-earth-quoi-de-neuf-depuis-3-mois/, ce qui me faisait dire que microsoft avait pris un vrai avantge sur […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :