Solutions de cartographie, les modèles économiques se précisent

Arnaud Gstach le responsable commercial Europe du sud de Microsoft Virtual earth a révélé pas mal de points sur le modèle économique de sa solution de cartographie lors de sa conférence donnée à Paris la semaine il y a 2 semaines. Ici pour vous quelques précisions sans dévoiler les quelques parties encore sous le sceau du secret …

Tout d’abord il faut définir la notion de « transaction », ça à l’air simple mais c’est assez complexe (ou l’inverse). 1 transaction = l’affichage de 8 tuiles de 256 pixels par 256 pixels sur votre écran. Jusque là tout va bien, ainsi plus la taille de la cartographie est grande plus les transactions vont être nombreuses. Il faut noter qu’un petit bout de tuile affiché compte comme une tuile entière, cela à son importance car chaque tuile étant géolocalisée très précisément il est évident que par exemple avec une cartographie de taille 256*256 on tombe extrêmement rarement pile poil sur une tuile (en général dans ce cas il y en a 4 donc = 1/2 transaction). Ainsi on se dit que chaque déplacement latéral, zoom ou changement de mode de visualisation génère des transactions. Oui et non car il faut également intégrer la notion de cache, c’est à dire que les tuiles vues sont chargées dans le cache de votre ordinateur et vont y rester 7 jours précisément. Ainsi si vous revisitez une zone dans un délai de 7 jours, il n’y aura pas de transaction supplémentaire. Pas si simple que ça quand même surtout si on considère que pour l’instant Microsoft est incapable de compter ces transactions et tout repose donc sur des estimations issues de scénarios préparés par les commerciaux de Microsoft et vous même.

Ensuite il y a plusieurs critères à prendre en compte:

1/ Si votre site est libre d’accès au grand public (pas d’intranet donc) non commercial (ne génère aucun revenu) et si vous n’excédez pas 100 000 transactions par jour (ça peut aller très vite) alors vous avez de la chance: c’est gratuit pour vous. Par contre on vous averti qu’un jour il y aura de la publicité et que vous n’en maîtriserez pas le contenu.

2/ Si vous ne voulez pas de publicité et/ou que vous souhaitez plus de transaction par jour et/ou que votre site génère des revenus alors il vous faut sortir le portefeuille. Un coût fixe et un variable indexé sur le nombre de transaction trimestrielle de l’ordre de 0,0065 euros par transaction (dégressif avec le volume).

3/ Si votre site n’est pas libre d’accès au grand public et que vous avez donc un nombre limité et au profil identifié d’utilisateurs (typiquement un intranet) alors il y aura probablement (cela reste encore à valider par le siège) une tarification indexée non pas sur les transactions mais sur le nombre d’utilisateur et sur le type d’utilisation. J’avoue que je suis incapable de vous donner un ordre de grandeur ici … mais je trouve ça assez rigoureux (pour ne pas dire malin) de la part de Microsoft de distinguer les 2 cas.

En ce qui concerne l’insertion de publicité: on peut dire 2 choses: Cela va se produire de façon certaine (voir article précédent, le marché pèsera 50 milliard en 2010); en ce qui concerne la forme même chez Microsoft on n’en n’est pas très sur … de simples panneaux insérés dans le monde en 3D ? des pushpins en forme de logos ?

En tout cas Microsoft est très explicite sur le fait que sa solution de cartographie n’est pas gratuite sans contepartie, mais on n’en attendait pas moins de leur part, et on n’en attend pas moins non plus de la part de Google sur le fait de continuer à jouer sur l’ambiguité de la gratuité de sa solution.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :